• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

La PMA c'est quoi ?

Publié par le , Mis à jour le 06/07/2017 à 18:29

Plusieurs techniques de procréation médicalement assistée existent

Certaines femmes rencontrent des problèmes pour avoir un enfant. Pour aider les couples dans leur envie de devenir parents, il existe aujourd’hui la PMA. La procréation médicalement assistée est un ensemble de techniques différentes dont Assurland vous explique les principes.

Qu’est-ce que la PMA ?

PMA est l’acronyme pour qualifier la procréation médicalement assistée. La PMA peut aussi s’appeler AMP pour assistance médicale à la procréation. Il s’agit d’une aide médicale chimique et biologique pour aider les femmes à avoir un enfant en cas de difficultés. Elle regroupe de nombreuses techniques pour aider les couples à devenir parents.

La PMA au regard de la loi

Actuellement toutes les femmes ne peuvent pas bénéficier de la PMA. Seuls les couples hétérosexuels (pacsés, mariés ou en concubinage) remplissant plusieurs conditions peuvent en profiter. Il s'agit notamment d'être en âge de procréer, l'un des membres est stérile (ou infertile) ou porte une maladie grave pouvant être transmise à l'enfant ou au conjoint.

« L'assistance médicale à la procréation a pour objet de remédier à l'infertilité d'un couple ou d'éviter la transmission à l'enfant ou à un membre du couple d'une maladie d'une particulière gravité. Le caractère pathologique de l'infertilité doit être médicalement diagnostiqué.

L'homme et la femme formant le couple doivent être vivants, en âge de procréer et consentir préalablement au transfert des embryons ou à l'insémination. Font obstacle à l'insémination ou au transfert des embryons le décès d'un des membres du couple, le dépôt d'une requête en divorce ou en séparation de corps ou la cessation de la communauté de vie, ainsi que la révocation par écrit du consentement par l'homme ou la femme auprès du médecin chargé de mettre en œuvre l'assistance médicale à la procréation. » Article L2141-2, modifié par LOI n°2011-814 du 7 juillet 2011 - art. 33

PMA : quelles sont les différentes techniques ?

Il existe plusieurs techniques pour aider les femmes à devenir maman :

  1. Insémination artificielle : la fécondation est ici naturelle, il s’agit de placer les spermatozoïdes dans l’utérus de la femme pour que la rencontre avec l’ovule se fasse. Ici le sperme du conjoint peut être utilisé comme celui d’un donneur anonyme.

     

  2. Fécondation in vitro (FIV) : contrairement à l’insémination artificielle, la FIV consiste à réaliser la fécondation dans un laboratoire et non à l’intérieur du corps de la femme. Un fois l’embryon formé, il est ensuite placé dans l’utérus de la mère.

     

  3. Accueil d’embryon : cette technique est utilisée si les deux membres du couple sont stériles ou s’il y a des risques de transmission d’une maladie génétique. Il s’agit ici d’un embryon formé à partir de donateurs. Celui-ci est ensuite placé dans l’utérus de la femme qui a fait cette demande.

Une autre technique mais interdite par la législation française est la GPA pour gestation pour autrui. La GPA est aussi appelée principe de la « mère porteuse ».

Comment faire une demande de PMA ?

Pour profiter de cette technique, le couple demandeur doit au préalable rencontrer plusieurs fois des professionnels de santé. La motivation des futurs parents est questionnée et des explications sur les techniques employées et les conséquences sont exposées.

Par la suite, un délai de 1 à 2 mois de réflexion est demandé.

Quelle prise en charge de l’assurance-maladie pour une PMA ?

L’assurance-maladie prend en charge 100% des coûts d’une PMA. Néanmoins, des conditions existent :

  • Avoir reçu l’accord de la caisse
  • Ne pas avoir plus de 43 ans
  • Bénéficier au maximum de six inséminations artificielles et quatre fécondations in vitro

Un nouveau sujet sensible dans les hautes sphères du gouvernement

La PMA est un sujet à l'ordre du jour car elle n'est pas autorisée pour les couples du même sexe et les femmes seules. Pour le moment, comme cet acte est interdit dans l’Hexagone, elles se rendent à l’étranger pour en profiter.

Le mariage pour tous a animé les débats pendant le quinquennat de François Hollande. Les manifestations se sont enchainées entre deux camps : ceux contre le mariage homosexuel et ceux pour le mariage entre hommes et entre femmes. Même si les associations contre continuent de faire entendre leurs voix, un autre sujet lié à ce premier fait surface.

Il devrait même marquer le quinquennat du nouveau président de la République Emmanuel Macron : la PMA. D’ailleurs, l’actuel président s’était positionné en faveur de la PMA lors de la campagne présidentielle. Il avait alors signalé qu’il préférait attendre l’avis du Comité consultatif national d’éthique qui a depuis donné son feu vert...

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES