• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Combien coûte l'organisation des funérailles ?

Publié par le

Les prix pour un enterrement peuvent varier selon les villes

Le décès d’un proche est un moment difficile, alors penser à l’organisation de ses obsèques n’est pas chose aisée. Les funérailles sont parfois compliquées à prévoir et peuvent atteindre des tarifs exorbitants. Les prix peuvent en effet varier : entre 2 500 € et 8 000 €. Quelles sont les différences de tarifs entre une crémation ou une inhumation ? Quels sont les avantages d’une souscription d’un contrat d’assurance décès ? Tour d’horizon du budget à prévoir pour les obsèques d’un proche.

Quels sont les différents modes de sépulture ?

En France il existe deux modes de sépulture : la crémation et l’inhumation. Dans certains pays comme les Etats-Unis, le défunt peut être liquéfié. Cette pratique de liquéfaction consiste à placer le corps dans un bain chimique chauffé afin que celui-ci se liquéfie. Etant donné que cette pratique n’existe pas en France, le choix doit donc se faire entre :

  • L’incinération : il s’agit de bruler le corps d’une personne défunte à l’aide d’un four spécifique se trouvant dans un crématorium. Une fois l’incinération terminée, les cendres sont placées dans l’urne funéraire qui est remise à la famille. Les cendres peuvent être dispersées dans un columbarium ou un cavurne. Les cendres peuvent aussi être placées dans un caveau familial. Leurs dispersions peuvent également se faire dans la nature : mer ou bien encore montagne. Pour ce dernier point il faut néanmoins s’assurer que celles-ci ne se répandront pas sur la voie publique ou dans un lieu public. Il est également nécessaire de faire une déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt afin d’indiquer où la dispersion a eu lieu.
  • L’enterrement : il s’agit de placer le corps du défunt dans une tombe. Ayant lieu le plus souvent dans un cimetière, l’inhumation est organisée par un service de pompes funèbres.

Les coûts pour une crémation ou une inhumation

Plus cher en moyenne de 8 % que l’inhumation selon l’UFC-Que-Choisir, le prix d’une crémation peut varier selon les villes et les agences de pompes funèbres. Par exemple, les frais de crématorium à Lyon sont en moyenne de 559 € alors qu’à Marseille ils atteignent 712 €. En ce qui concerne le coût global pour des obsèques avec une crémation comptez en moyenne entre 2 150 € et 4 240 € en province et entre 2 600 € et 4 820 € en région parisienne et méditerranéenne.

Si vous optez pour un enterrement là encore les tarifs peuvent varier. En province le coût global est entre 2 150 € et 5 610 € alors qu’en région parisienne et méditerranéenne le prix sera compris entre 2 850 € et 8 000 €.

Que comprennent les fais d’obsèques ?

Du fait que les pompes funèbres soient des entreprises indépendantes, elles pratiquent leur propre grille tarifaire. Toutefois, les frais d’obsèques comprennent pour toutes :

  • L’achat et construction du monument funéraire ou de la plaque du columbarium ;
  • La concession acquise si le défunt n’en avait pas ;
  • Le coût des prestations  commandées, qu’elles soient obligatoires ou facultatives (toilette mortuaire, cercueil, etc.) ;
  • Les frais de funérailles (cérémonie, fleurs, etc.) ;
  • Les frais administratifs fixé par la commune ;
  • Les frais d’ouverture et fermeture du caveau familial ;
  • La taxe sur les convois funéraires ;
  • Les taxes de crémation et inhumation.

 

cercueil-deces

 

Comment financer les obsèques ?

Pour financer les funérailles d’un proche il est possible de bénéficier d’aides financières. Celles-ci varient selon la situation du défunt :

  • L'administration employeur pour un fonctionnaire en activité ;
  • L’assureur du défunt en cas de souscription d'une assurance vie ou d'une assurance frais d'obsèques ;
  • La banque en cas de souscription d'une assurance décès ;
  • La caisse de sécurité sociale pour une personne salariée en activité ;
  • La caisse de retraite. « Toute personne qui a réglé les frais d'obsèques d'un pensionné du régime général peut faire prélever le montant de ces frais sur les sommes dues par la CNAV, dans la limite de 2 286,74 € » indique le site Service-Public ;
  • La mutuelle de la personne décédée pour une participation financière aux frais.

Concernant un défunt qui était sans ressources, la commune prend en charge l’inhumation et la crémation. Ce cas vaut également si son corps n’est pas réclamé.

Quelles sont les avantages de souscrire un contrat d’assurance décès ?

L’assurance obsèques permet de se prémunir contre un risque décès par accident ou maladie. Si le défunt a souscrit ce type d’assurance, l’assureur s'engage à verser une somme déterminée lors de la souscription du contrat. Un contrat d'assurance décès propose le versement d'un capital ou d'une rente en garantie principale. Il est également possible que certains contrats offrent des garanties accessoires : l'assistance ou bien encore la protection juridique. Avant de souscrire une assurance décès et prévoyance il est conseillé de comparer les différentes offres. Lors de la réception d’un devis, certains points sont à lire avec attention. Les modalités de souscription peuvent quant à elles aussi varier selon le contrat choisi. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES